Nous suivre La Revue du Jouet

Toys « R » Us restructure et investit

Bruno Bokanowski

Sujets relatifs :

, ,
Soyez le premier à réagir

Soyez le premier à réagir

Toys « R » Us restructure et investit

Comme suite au lancement d’une procédure de protection contre la faillite aux Etats-Unis, Toys « R » Us poursuit sa restructuration et annonce la fermeture d’environ 180 de ses magasins américains, mais également l’ouverture d’une douzaine de points de vente combinant les deux enseignes Toys « R » Us et Babies « R » Us.

Cette décision va permettre à l’enseigne de se donner toutes les chances d’atteindre ses objectifs et de restructurer sa dette en cours. Ainsi, la société pourra dégager une plus grande flexibilité financière pour investir dans la poursuite de sa croissance et conforter sa position d’enseigne mondiale spécialisée dans les jouets et les articles pour bébés.

La majorité des magasins américains concernés commenceront leurs activités de liquidation mi-avril, et les points de vente restants fermeront aux 2e et 3e trimestres 2018. Il est possible que le nombre total de magasins touchés soit ajusté le temps des négociations avec les propriétaires. Toys « R » Us Inc explore également la possibilité de combiner les enseignes Toys « R » Us et Babies « R » Us à certains endroits. En attendant, tous les magasins restent ouverts.

Parallèlement, l’enseigne a entamé une procédure de cessation de paiement au Royaume-Uni où un administrateur indépendant va déterminer les meilleurs moyens de maximiser la valeur de l’enseigne pour les créanciers. Malgré une tentative de relance fin 2017 via une procédure de concordat CVA (Company Voluntary Arrangement) qui lui a permis de fermer une partie de ses magasins et de renégocier les contrats de location de certains d’entre eux, la performance de Toys « R » Us sur le marché britannique a continué de baisser. Par conséquent, après avoir étudié de nombreuses alternatives, y compris une éventuelle vente de l’activité britannique, la décision a été prise de mettre les opérations britanniques en procédure de cessation de paiement et d’enclencher ainsi une procédure de faillite au Royaume-Uni.

 

D’importants investissements en France

 

Seuls les Etats-Unis et le Royaume-Uni sont concernés par ces annonces : la France étant une entité séparée, elle ne subira aucun impact de ces opérations. « En France, nos magasins restent ouverts et nous sommes actuellement en train de tout mettre en œuvre pour améliorer l’expérience de nos clients en leur proposant des produits et des services de qualité, déclare Jean Charretteur, directeur général de Toys « R » Us France et Iberia. De nombreux points de vente se transforment peu à peu et se modernisent ; et nous sommes également toujours à l’écoute des opportunités pour trouver de nouveaux emplacements et étendre notre réseau sur le marché français. Côté e-commerce, nous sommes actuellement en train de travailler sur le déploiement de notre nouvelle plateforme qui permettra de délivrer une expérience digitale améliorée à nos clients, ainsi que des services additionnels comme le Click & Collect. Nous attachons également une grande importance à développer l’attractivité de Babies « R » Us en tant que marque experte en puériculture de Toys « R » Us. A travers tous ces projets, nous tenons à assurer à nos partenaires, nos fournisseurs et l’ensemble de nos salariés du dynamisme de notre enseigne en France. Si nous voulons préserver cette belle entreprise pour les générations à venir, nous devons réinventer notre modèle pour réagir aux réalités qui existent aujourd’hui dans le secteur de la vente au détail, et nous mettrons tout en œuvre pour poursuivre cette belle aventure pour de nombreuses années. »

Chaque semaine, recevez notre newsletter

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la newsletter de la Revue du Jouet

Nous vous recommandons

Place à la saison !

Place à la saison !

La croissance du marché s’est accélérée : + 4,3 % en septembre pour un incrémental de 5,7 M€. Il s’agit du 6e mois consécutif de hausse, due à la progression du prix[…]

08/11/2019 | ActualitéThe NPD Group
Escape game

Escape game

Hachette joue le jeu

Hachette joue le jeu

Smoby se lance dans les jouets interactifs !

Smoby se lance dans les jouets interactifs !

Plus d'articles