Nous suivre La Revue du Jouet

Splash-Toys a mis dans le mille

Bruno Bokanowski

Sujets relatifs :

, ,
Splash-Toys a mis dans le mille

Créée il y a sept ans, Splash-Toys est devenu l'un des intervenants incontournables du marché français. « Cette réussite économique ne nous empêche pas de rester une entreprise à taille humaine dont l'équipe, volontairement courte, est toujours à l'écoute du marché et de ses clients », souligne Sylvain Pihan, président-directeur général de Splash-Toys. Portée par le succès de Robo Fish l'année passée (1,5 million d'exemplaires vendus à ce jour), la société enregistre des taux de croissance à trois chiffres d'année en année avec une offre sans cesse renouvelée et centrée sur les valeurs sûres en matière de consommation. « Avec la peluche Magicâlin, le chien-robot Teksta, la poupée à fonctions Bébé Lola, le camion RC Jacknife, la gamme de loisirs créatifs beauté Girly Girlz ou encore les Magic Sirènes, petites sœurs des Robo Fish, qui ont envahi les linéaires depuis septembre, cette année ne devrait pas déroger à la règle », ajoute Sylvain Pihan. Une mesure résume à elle seule la réussite de la marque : l'indice de performance de la société dans le panel Merchandising de NPD (rapport entre le pourcentage de chiffres d'affaires et le pourcentage de linéaire cm, sur une base 100) s'élève à 177 au total activité, et à 314 dans la seule catégorie des robots !
Splash-Toys s'appuie sur des techniques et des outils marketing éprouvés. PLV, campagnes télévisées, opérations promotionnelles… L'entreprise normande investit, depuis sa création, des moyens de plus en plus conséquents pour assurer la visibilité optimale de ses produits dans les médias comme dans les linéaires. « Avec une pression publicitaire de 1.200 GRP, la réussite de Robo Fish tient aussi à la performance de la campagne télévisée que nous avons mis en place, précise Sylvain Pihan. S'y ajoutent tout une palette d'outils de PLV pour dynamiser l'offre au sein des points de vente et un gros travail pour rendre nos packagings le plus attractif possible. Bref, nous nous attachons à développer une stratégie globale en matière de marketing. »
C'est à partir de l'observation méticuleuse des phénomènes de mode actuels et de l'anticipation des tendances naissantes sur le marché que la marque créé et développe ses propres lignes de jouets. Des exemples ? Le thème très en vogue des zombies décliné, cette année, sur le Zombie Shoot ou le Manoir hanté ; ou encore la nouvelle génération des animaux marins, dans la lignée des Robo Fish, comme la tortue robotisée ou la méduse, nouvel animal de compagnie à la mode dans les aquariums !
Fort de ses succès sur le marché français, Splash-Toys – qui compte déjà deux Grands Prix du Jouet à son actif – a commencé à étendre ses activités au niveau international. Dans cette optique, l'entreprise va miser sur des concepts développés en France comme Dizzy Pigeon, un jeu de tir au pigeon revisité dans un esprit plus sympathique, plus attractif et plus contemporain ; Canardingos, qui permet aux plus petits de s'initier au jeu de tir ; ou Girly Girlz, la seule gamme avec laquelle les petites filles peuvent apposer des transferts sur leurs joues, leur bouche, leurs ongles et leurs barrettes à cheveux.

Chaque semaine, recevez notre newsletter

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la newsletter de la Revue du Jouet

Nous vous recommandons

Goliath fait l'acquisition de Vivid Toy Group

Goliath fait l'acquisition de Vivid Toy Group

Jusqu’à présent détenue par Privet Capital, la société Vivid est présente dans plus de 60 marchés du monde entier, et intervient dans la totalité des différents circuits de[…]

14/11/2018 | ActualitéDossiers
La Toys Run est de retour !

La Toys Run est de retour !

Merci les jouets !

Merci les jouets !

Les valeurs sûres du jouet français

Les valeurs sûres du jouet français

Plus d'articles