Nous suivre La Revue du Jouet

Plus d’une corde à son arc

Bruno Bokanowski
Plus d’une corde à son arc

La société Zing Toys connaît, depuis environ deux ans, un fort succès aux Etats-Unis où certains de ces lanceurs se classent aux premières places du top des ventes dans leur catégorie. Le point avec Didier Carreras, responsable de la marque en France.
Cette entreprise américaine basée en Chine, qui développe et fabrique ses produits dans ses propres unités de production, a notamment vendu deux millions d'arcs outre-Atlantique l'année passée (données consommateurs). De plus, sa référence Z-Curve Bow a été la meilleure vente dans sa catégorie chez Amazon aux Etats-Unis. De belles lettres de noblesse au moment d'investir le territoire français avec une gamme scindée en trois marques distinctes. La première, Battle Zartz, se compose d'un pack comprenant des fléchettes à ventouse à lancer à la main, et deux boucliers-cibles pour les parer (16,66 € HT). La deuxième, Hydro Force, comprend tout un assortiment de pistolets et fusils à eau, innovants en termes de design et performants, dont la cartouche amovible est compatible avec tous les produits de la gamme (de 8,33 à 20,82 € HT). Quant à la troisième, baptisée Air Storm, elle regroupe des lanceurs de différentes formes (arcs, élastiques, lance-pierres…) permettant de propulser à haute vitesse des fléchettes à ventouses, des roquettes et autres balles souples. Cette gamme se décline avec des références dédiées aux garçons et aux filles, ces dernières représentant 30 % du chiffre d'affaires (de 8,33 à 24,99 € HT).

Côté communication, l'entreprise annonce un plan média incluant une campagne télévisée pour chacune de ses trois gammes, sur la cible des 4-10 ans, en, avril et juin 2016, sur Gulli, France 4, Disney Channel, Boomerang, Télétoon + et Nickelodeon : trois semaines en avril pour Air Storm (250 spots, 55 % de couverture, 13,4 millions de contacts et 250 GRP) ; deux semaines sur le même mois pour Battle Zartz (150 spots, 45 % de couverture, 8,1 millions de contacts et 150 GRP) ; et trois semaines en juin pour Hydro Force (200 spots, 50 % de couverture, 10,9 millions de contacts et 200 GRP). Au total, huit semaines de campagnes réparties en trois vagues, 600 spots diffusés sur cette période et 32,4 millions de contacts cumulés pour un budget de 190 K€.
(Contact : Didier Carreras, 06 20 73 39 34).

Chaque semaine, recevez notre newsletter

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la newsletter de la Revue du Jouet

Nous vous recommandons

En attendant les cloches…

En attendant les cloches…

Le marché des jeux et jouets a été fortement perturbé du fait du décalage calendaire des fêtes de Pâques, situées fin avril cette année vs début avril en 2018. De ce fait, le[…]

13/05/2019 | MarchéActualité
Toys « R » Us et Picwic : c’est oui !

Toys « R » Us et Picwic : c’est oui !

Baromètre exclusif : les investissements publicitaires du marché des jeux et jouets

Baromètre exclusif : les investissements publicitaires du marché des jeux et jouets

La petite enseigne qui monte…

La petite enseigne qui monte…

Plus d'articles