Nous suivre La Revue du Jouet

Mixité : la filière renouvelle ses engagements

Bruno Bokanowski

Sujets relatifs :

,
Mixité : la filière renouvelle ses engagements

Signature de la charte pour une représentation mixte des jouets. Bercy. 29 Novembre 2021.

© A.Salesse. Minefi

La Fédération des industries Jouet-puériculture (FJP), la Fédération des commerces spécialistes de jouets et produits de l’enfant (FCJPE), l’Association des créateurs fabricants de jouets français (ACFJF) et la Fédération du commerce et de la distribution (FCD) ont cosigné, lundi 29 novembre, la 3e édition de la Charte pour une représentation mixte des jouets.

 

Une cérémonie qui s’est déroulée en présence d’Agnès Pannier-Runacher, Ministre déléguée auprès du ministre de l'Économie, des Finances et de la Relance, chargée de l’Industrie, Elisabeth Moreno, Ministre déléguée auprès du Premier ministre, chargée de l'Égalité entre les femmes et les hommes, de la Diversité et de l'Égalité des chances, et Adrien Taquet, secrétaire d'État auprès du ministre des Solidarités et de la Santé, chargé de l'Enfance et des Familles.

Cette charte d’engagements vise à lutter contre les stéréotypes de genre dès le plus jeune âge, afin de susciter davantage de vocations chez les jeunes femmes et de lutter contre les préjugés pouvant les détourner des univers scientifiques ou de certaines filières de formation, dès l’enfance. « L’ensemble de la filière souhaite que tous les jeux et jouets soient les plus attractifs et inspirants possible, tant pour les petites filles que pour les petits garçons, sans distinction aucune », explique Christophe Drevet, directeur général de la FJP. Depuis la signature de la première édition de la Charte, en 2019, les fabricants ont à cœur de réaffirmer leur engagement en faveur de la mixité et de poursuivre leurs efforts dans ce domaine, que ce soit dans le cadre du développement des produits ou de leur promotion en termes de concepts, de packaging et de communication.

 

Des jeux et jouets pour tous

 

« Depuis deux ans, les fabricants et créateurs de jouets français ont fait de grands efforts sur la mixité des jouets, aussi bien sur les illustrations que dans les couleurs, ajoute Alain Ingberg, président de l’ACFJF. Les catalogues de cette année en témoignent et nous allons continuer dans cette voie pour développer, dans la mesure du possible, davantage de jeux scientifiques pour les garçons comme pour les filles. » Cette nouvelle édition est en effet l’occasion de revenir sur le développement des jouets scientifiques qui promeuvent et valorisent les filières et métiers liés aux STIM (Sciences, Technologie, Ingénierie et Mathématiques) auprès de tous les enfants.

« En renouvelant cette charte, la distribution spécialisée réaffirme son engagement en faveur du combat citoyen pour la parité homme-femme, grande cause du quinquennat du président de la République, et la lutte contre les stéréotypes dès le plus jeune âge, précise Romain Mulliez, co-président de la FCJPE. Par la sélection de nos produits, la présentation de nos catalogues et de nos sites Internet, l’agencement de nos magasins ou le discours porté par nos vendeurs-conseils, nous sommes attentifs à ce que chaque enfant puisse construire sa personnalité librement et s’ouvrir à tous les possibles. »

L’ensemble des acteurs de la filière a à cœur de proposer des jeux et jouets permettant à chaque enfant de développer ses aptitudes, d’éveiller sa curiosité et de prendre confiance en lui. La signature de cette Charte s’intègre dans cette démarche, comme en témoigne le Livre Blanc intitulé « Le jeu, indispensable au développement de l’enfant ». Le travail de reconnaissance du jeu et du jouet comme outil d’épanouissement et de développement pour chaque enfant continue...

 

Chaque semaine, recevez notre newsletter

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la newsletter de la Revue du Jouet

Nous vous recommandons

Le jeu plébiscité par 95 % des parents durant la crise sanitaire

Le jeu plébiscité par 95 % des parents durant la crise sanitaire

Selon une étude menée par l’Institut Quantitude en mai 2021, la quasi-totalité des parents valident le fait que jouer leur a permis de garder le moral en famille au cours de cette période de pandémie.[…]

20/07/2021 | EnquêteFJP
Plus d'articles