Nous suivre La Revue du Jouet

Maxi Toys repris par l’actionnaire familial historique de King Jouet

Bruno Bokanowski

Sujets relatifs :

, ,
Soyez le premier à réagir

Soyez le premier à réagir

Maxi Toys repris par l’actionnaire familial historique de King Jouet

Le Tribunal en charge du dossier de l’enseigne belge, à Mons en Belgique, a validé le 11 août dernier son offre de reprise qui permet de pérenniser plus de 800 emplois et de maintenir une offre diversifiée sur le marché européen des jeux et jouets.

 

Le 18 mai dernier, l’enseigne spécialisée de jeux et jouets Maxi Toys, qui compte près de 200 magasins majoritairement implantés en Belgique et en France, était placée en procédure de réorganisation judiciaire. Une situation due à plusieurs changements d'actionnaires successifs ayant fragilisé l’entreprise, l’empêchant de mener à bien une transformation de son modèle rendue indispensable par l’évolution des comportements d’achat et la concurrence du e-commerce.

Le 24 juillet dernier, l’actionnaire familial historique de King Jouet, au travers d’une nouvelle entité dénommée NEW MT, à laquelle est associée la société King Jouet, a déposé une offre portant sur une reprise de deux-tiers des actifs de Maxi Toys.

Cette offre a été retenue le 11 août par le Tribunal, sur les bases volontaristes suivantes :

  • L’enseigne Maxi Toys est conservée, ainsi que l’équipe de direction actuelle.
  • 826 emplois sont maintenus sur un peu plus de 1.200.
  • La centrale belge de Maxi Toys et l’entrepôt de Houdeng-Goegnies (à proximité de Bruxelles) sont assurés de la continuité de leur activité.
  • 95 magasins sur 129 sont repris en France, de même que 20 sur 26 en Belgique et 2 points de vente City

Avec près de 350 magasins, les deux enseignes King Jouet et Maxi Toys, tout en restant autonomes, représenteront un chiffre d’affaires sous enseigne d’environ 400 M€, soit plus de 10 % du marché français des jeux et jouets.

 

Grandir pour mieux transformer

 

« La complémentarité des enseignes et réseaux, les synergies possibles et la proximité des cultures managériales donnent du sens à cette opération et ouvrent de belles perspectives à Maxi Toys pour lui permettre de relever les défis actuels, explique Philippe Gueydon, directeur général du groupe King Jouet. Sur un marché des jeux et jouets résilient, marqué par la rude concurrence du e-commerce et la nécessité de s’adapter aux nouveaux modes de consommation des clients, l’expérience acquise avec King Jouet et nos performances solides valident notre ambition. Ce projet totalement financé permet de préserver des centaines d’emplois et de réinvestir dans les points de vente, et s’inscrit pleinement dans notre stratégie de transformation qui reste notre priorité absolue, pour répondre encore mieux aux attentes des clients. »

Du côté de Maxi Toys, on se félicite également de ce rapprochement. « Notre enseigne était en difficulté, mais s’appuie toujours sur des bases saines et solides, souligne Alain Hellebaut, CEO de l’enseigne. Son rachat par NEW MT va lui permettre, dans un premier temps, de réussir la prochaine saison de fin d’année, de garantir sa stabilité et de lui apporter la puissance, la digitalisation et la différentiation qui font le succès de King Jouet. Pour cette nouvelle étape, je sais pouvoir compter sur mes équipes, et je n’oublie pas ceux qui ne seront pas repris. Je suis confiant dans l’avenir ».

Fondé par la famille Gueydon, aujourd’hui soutenu par le groupe italien Prenatal Retail Group, leader européen des produits de l’enfant, King Jouet a aujourd’hui développé un modèle omnicanal solide. L’enseigne emploie plus de 1.000 salariés et réalise 250 M€ de chiffre d’affaires. Fondée en Belgique, Maxi Toys est présent dans quatre pays au travers de près de 200 magasins. L’entreprise réunit 1.200 collaborateurs pour un chiffre d’affaires aux alentours de 200 M€ constitué à la fois par des grandes marques de jeux et jouets et des marques exclusives à petits prix.

 

Chaque semaine, recevez notre newsletter

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la newsletter de la Revue du Jouet

Nous vous recommandons

Le jouet s’est remis à niveau avant les grandes manœuvres

Le jouet s’est remis à niveau avant les grandes manœuvres

Alors que bon nombre de secteurs d’activités restent dans l’incertitude après avoir subi de plein fouet la crise sanitaire, le marché des jeux et jouets affirme sa résilience avec une croissance de 15 %[…]

15/09/2020 | ActualitéConsommation
Osmo lance le « STEAM building »

Osmo lance le « STEAM building »

LA FJP a élu son nouveau Comité directeur

LA FJP a élu son nouveau Comité directeur

Le confinement a changé la donne

Le confinement a changé la donne

Plus d'articles