Nous suivre La Revue du Jouet

Ludendo présente un nouveau plan d’actions

Bruno Bokanowski

Sujets relatifs :

, ,

Soyez le premier à réagir

Soyez le premier à réagir

Ludendo présente un nouveau plan d’actions

Ludendo présente un nouveau plan d'actions

Le Groupe Ludendo a annoncé l’ouverture de son capital à un nouvel actionnaire majoritaire pour poursuivre et accompagner son développement omnicanal en France et à l’international.

« Nous sommes en train de bâtir notre plan 2018-2023, explique Jean-Michel Grunberg, président du Groupe Ludendo et actuel actionnaire majoritaire (62 % du capital). Avec des ambitions légitimes au vu des évolutions de notre modèle économique depuis 2015, notamment le renforcement de la marque La Grande Récré, le passage réussi à la franchise et l’intégration d’une équipe de direction très compétente et d’outils de gestion ultra-performants. Nous estimons aussi que c’est le bon moment d’accélérer notre développement avec un objectif de 300 magasins à l’horizon 2023, dont les deux-tiers franchisés. Nous avons achevé la restructuration de notre enseigne pour nous donner la chance d’être assis sur des bases saines. Aujourd’hui, nous sommes sollicités par tous les grands bailleurs, nous venons de signer un nouveau magasin de 1.500 m2 dans le Grand Hôtel-Dieu à Lyon, nous poursuivons notre expansion sur le continent africain, nous disposons de la licence Hamleys pour la France et les pays limitrophes que nous voulons redéployer à partir de 2020, nous continuons à nous investir dans le B to B pour installer des offres jeux et jouets chez des partenaires, comme c’est déjà le cas avec les stations-services Total et le Club Méditerranée, et nous souhaitons renforcer la centrale au travers de partenariats européens. Bref, la demande sur la marque La Grande Récré est forte et nous devons donner des marges de manœuvre supplémentaires à l’entreprise. D’où la recherche d’un nouvel actionnaire, qui marque notre cinquième opération de ce type depuis 1989. La question était, cette fois, de choisir entre des partenaires financiers minoritaires ou d’engager des démarches avec un actionnaire plus puissant et donc majoritaire, apte à impulser le nouvel élan que nous souhaitons donner au groupe dans les cinq ans à venir. Nous avons donc opté pour la seconde solution et sommes en train de constituer l’équipe de conseils externes qui va nous guider dans ce processus – auditeurs financiers et stratégiques, cabinet d’avocats, banque d’affaires – qui démarrera dès le mois de janvier pour aboutir dans le courant de l’année 2018, compte tenu des délais des formalités administratives. »

Chaque semaine, recevez notre newsletter

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la newsletter de la Revue du Jouet

Nous vous recommandons

Goliath fait l'acquisition de Vivid Toy Group

Goliath fait l'acquisition de Vivid Toy Group

Jusqu’à présent détenue par Privet Capital, la société Vivid est présente dans plus de 60 marchés du monde entier, et intervient dans la totalité des différents circuits de[…]

14/11/2018 | ActualitéDossiers
La Toys Run est de retour !

La Toys Run est de retour !

Merci les jouets !

Merci les jouets !

Les valeurs sûres du jouet français

Les valeurs sûres du jouet français

Plus d'articles