Les ventes sur Internet en hausse de 11 %

Bruno Bokanowski

Sujets relatifs :

,

Soyez le premier à réagir

Soyez le premier à réagir

Les ventes sur Internet en hausse de 11 %

Les ventes sur Internet en hausse de 11 %

La Fevad a publié le bilan des ventes sur Internet en France au 2e trimestre 2017. Cette étude repose sur les informations recueillies auprès des principaux sites marchands et sur le montant agrégé des transactions collecté auprès des principales sociétés prestataires de paiement.

Au deuxième trimestre, les Français ont dépensé 19,5 milliards d’euros sur Internet, soit une progression de 11 %. Le panier moyen a poursuivi sa baisse : il perd 3 % en un an à 68 €. Cette baisse a été compensée par une fréquence d’achat en hausse avec près de dix transactions en moyenne par acheteur sur le trimestre. Le montant dépensé par acheteur s’est élevé à 664 € sur la période, soit 100 € de plus sur deux ans. Au global, les transactions ont progressé de 15 % sur la deuxième partie du semestre, pour atteindre 287 millions.

Cette croissance a également bénéficié de la progression du nombre de cyberacheteurs : + 964.000 en un an (source : Médiamétrie) et d’une offre toujours plus étoffée avec près de 208.000 sites marchands actifs, soit 10 % de plus en un an (+ 18.400 sites).

 

Des sites leaders en croissance

 

Les sites B to C du panel iCE 100 ont enregistré une croissance de 6 % au 2e trimestre, en dépit d’un contexte global peu favorable marqué par un nouveau recul de la consommation des ménages au cours du trimestre (- 3,5 % au T2 2017 – Produits industriels hors auto – Source : Banque de France). On note, également, que le mois de juin a été impacté à la baisse par la date tardive de début des soldes d’été, entrainant un report des achats sur le mois de juillet.

Les ventes aux professionnels ont poursuivi leur croissance (+ 8 %) malgré trois jours fériés supplémentaires par rapport au 2e trimestre 2016.

Le tourisme, quant à lui, a confirmé une accélération des ventes observée depuis le début de l’année : + 11 % par rapport au 2e trimestre 2016, dans un contexte de reprise du marché du tourisme (+ 10 % à fin mai, + 9% à fin juillet – Volume d’affaires des réservations – Source : Baromètre des Entreprises du Voyage/Gestour/Orchestra).

 

L’indice des places de marché progresse

 

L’indice iPM, qui mesure le volume des ventes réalisées sur les places de marché (ventes réalisées par les sites hébergés sur les places de marché de l’iCE 100), a poursuivi sa progression : + 15 % par rapport au 2e trimestre 2016. L’activité des places de marché pèse désormais 31 % des ventes réalisées par les sites du panel iPM.

Quant à l’indice iCM, qui mesure l’évolution des ventes sur l’Internet mobile (smartphones et tablettes numériques), il a bondi de 37 % au 2e trimestre 2017 à période comparable. Cela représente six points de plus dans le volume d’affaires des sites du panel iCM par rapport au 2e trimestre 2016.

Cette progression s’est poursuivie à l’occasion des soldes d’été. Les commandes sur terminaux mobiles ont, en effet, augmenté de 53 % par rapport aux soldes d’été 2016. Elles ont représenté 21% des commandes des spécialistes mode/textile (+ 7 points en un an) et 35 % des commandes des spécialistes autres secteurs (+ 8 points en un an).

 

Méthodologie 

 

Les données collectées auprès des sites marchands correspondent aux définitions suivantes :

Indice commerce électronique (iCE 100) : CA réalisé directement par les entreprises du panel iCE 100 sur l’Internet fixe et mobile (75 sites grand public, 25 d’e-tourisme et 15 de ventes aux professionnels). Les sites qui éditent une place de marché ne comptent pas le volume d’affaires réalisé sur celle-ci, ni les commissions générées. Commandes uniquement livrées en France, tous lieux de livraison compris. Il s’agit du CA commandé. Annulations, échanges et retours déduits, frais de port compris, T.T.C pour les ventes aux particuliers, HT pour les ventes aux professionnels.

Indice place de marché (iPM) : ensemble des ventes réalisées sur la place de marché par les vendeurs utilisateurs.

Indice commerce mobile (iCM) : CA réalisé directement par l’entreprise sur smartphones et tablettes numériques dans le cadre des sites mobiles et applications (hors téléchargements d’applications).

Estimation du marché global : Le calcul de l’estimation de marché global est obtenu à partir des données recueillies auprès des sites du panel iCE 100, de la valeur des paiements électroniques (hors membres du panel iCE 100) communiqués par les prestataires participant au panel PSP et d’une estimation des paiements hors ligne (enquête Fevad auprès des marchands de l’iCE 100).

 

Chaque mois, recevez la newsletter

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la newsletter de la Revue du Jouet

Nous vous recommandons

Le retour de Maya la belle

Le retour de Maya la belle

Studio 100 et Planeta Junior ont annoncé la nomination de Giochi Preziosi en tant que mastertoy de la licence Maya l’Abeille. Une première gamme de jouet sera lancée à l’automne 2018 incluant, notamment,[…]

05/10/2017 | ActualitéLicences
La filière cherche des relais de croissance

La filière cherche des relais de croissance

En route pour la fin d’année

En route pour la fin d’année

Le go met Star Wars en pièces

Le go met Star Wars en pièces

Plus d'articles