Nous suivre La Revue du Jouet

Les nouvelles vies de Barbie

Bruno Bokanowski

Sujets relatifs :

, ,
Les nouvelles vies de Barbie

La star des poupées mannequins s’engage dans le programme de collecte et de recyclage « Mattel PlayBack », et devient ainsi l’une des premières marques du groupe à intégrer cette nouvelle solution aux côtés de MEGA et de Matchbox.

 

Jouez, recyclez et recommencez ! Ce dispositif disponible en France, aux Etats-Unis, au Canada, en Allemagne et au Royaume-Uni permet de prolonger la vie des jouets désormais collectés puis transformés de manière simple et collaborative. Partant du constat que les matières constituant les jouets sont précieuses et peuvent être plusieurs fois réutilisées, Mattel a développé un programme qui donne à chacun la possibilité de contribuer à un processus d’économie circulaire. Pour éviter de jeter les jouets qui ne sont plus adaptés à l’âge des enfants, les parents peuvent aujourd’hui les renvoyer simplement et en quelques étapes en vue de leur recyclage.

Ouvert en France depuis le mois de mai dernier, le programme « Mattel PlayBack » offre une seconde vie à tous les jouets (hors jouets électroniques) des marques Barbie, MEGA et Matchbox, et pourrait prochainement s’étendre aux autres marques du groupe. Collaboratif, ce programme de collecte et de recyclage fonctionne grâce au retour des anciens jouets qui sont ensuite confiés à un organisme de recyclage. Triés, séparés par type de polymère puis nettoyés, ils seront ensuite transformés en granulés de plastique utilisables pour la fabrication de nouveaux produits.

Pour participer, il suffit de se rendre sur le site www.mattel.com/fr-fr/playback et de se laisser guider. Une fois le formulaire rempli, une étiquette de retour prépayée sera automatiquement générée, qu’il faudra imprimer avant de l’apposer sur le colis à renvoyer.

 

Un engagement durable

 

Le programme « Mattel Playback » fait partie intégrante de la stratégie globale de l’entreprise qui vise 100 % de matériaux et d’emballages recyclés, recyclables ou d’origine végétale d’ici à 2030 pour l’ensemble de ses jouets. D’ores et déjà, après avoir lancé, l’année passée, plusieurs jouets en plastique d’origine végétale sur les marques Fisher-Price et MEGA Bloks, le groupe a aussi dévoilé, en avril dernier, son premier modèle pilote de Matchbox – Tesla Roadster – fabriqué à partir de 99 % de matériaux recyclés et certifié neutre en carbone, disponible en 2022 dans le cadre de la mission « Au volant d’un avenir meilleur ». Objectif, adopter rapidement de nouvelles pratiques plus responsables pour avoir un impact positif sur la gestion des ressources, mais également d’encourager les nouvelles générations à contribuer à ce type de démarche durable.

 

Chaque semaine, recevez notre newsletter

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la newsletter de la Revue du Jouet

Nous vous recommandons

Les Winx entrent dans la pop-culture

Les Winx entrent dans la pop-culture

Rainbow Group a lancé une stratégie marketing au niveau international visant à décliner la marque issue de sa série télévisée Winx Club à destination d’une cible de jeunes[…]

15/06/2021 | Licences
Fan des sixtie’s

Fan des sixtie’s

Goliath fait gonfler son portefeuille

Goliath fait gonfler son portefeuille

Sur la lancée...

Sur la lancée...

Plus d'articles