Nous suivre La Revue du Jouet

Les jouets passent au crash-test

Bruno Bokanowski

Sujets relatifs :

,
Les jouets passent au crash-test

Avant d'arriver dans le commerce, les jouets subissent de nombreuses épreuves. L'objectif est de s'assurer de leur non-dangerosité, mais aussi de détecter d'éventuels problèmes. Chaque épreuve étant éliminatoire, le point avec les experts de Bureau Veritas.

L'évolution de la règlementation, et tout particulièrement les exigences concernant la sécurité des jouets, sont des enjeux importants. Les tests de conformité sont obligatoires. Il incombe soit au fabricant, soit au distributeur, de les mener. Ces derniers peuvent faire les tests eux-mêmes ou les déléguer à un laboratoire d'essai. Les distributeurs peuvent aussi exiger du fabricant qu'il justifie que ses produits ont bien été testés, par le biais de certificats de conformité.
En Europe, les jouets doivent répondre aux exigences de la Directive sécurité des jouets 2009/48/CE. Diverses normes d'essai permettent de vérifier le respect des exigences essentielles de sécurité de cette directive. Parmi ces tests, des essais portant sur le comportement du feu, la résistance à la traction, à la torsion et à la compression (pour évaluer, notamment, la dispersion de petites parties pouvant être ingérées par les enfants), la résistance des coutures (pour éviter que l'enfant ne s'étouffe avec le rembourrage), la présence de substances chimiques nocives (dangereuses en cas d'ingestion ou de contact avec la peau), etc.
Prenons l'exemple du risque lié à l'étouffement, mesuré par l'essai NF EN 71-1 section 8.2 : le jouet, ou la petite partie qui s'est libérée du jouet lors des essais, est placé sans être comprimé dans un cylindre ayant des dimensions spécifiques, simulant la trachée artère d'un enfant de moins de 3 ans. Si le jouet ou le composant détaché entre entièrement dans le cylindre, il représente un risque d'étouffement. Les jouets et composants des jouets ne doivent pas contenir de substances chimiques classées CMR (cancérogènes, mutagènes ou toxiques pour la reproduction). Il existe 55 substances parfumantes allergisantes que les jouets ne doivent pas contenir, sauf si leur présence est techniquement inévitable dans les bonnes pratiques de fabrication ; une limite maximale étant toutefois fixée.

Principe de précaution…



Lors de l'essai de compression EN 71-1 section 8.8, il s'agit de placer le jouet sur un plan horizontal rigide. On lui applique alors une force de compression de 110 Newton pendant 10 secondes à l'aide d'un disque métallique rigide de 30 mm de diamètre. Puis, on vérifie si le jouet présente des petites parties, des bords coupants dangereux, ou des pointes acérées dangereuses. Quant aux jouets électroniques, ils requièrent des essais complémentaires qui reviennent à évaluer principalement les risques d'échauffement suite à l'apparition d'un court-circuit. Les essais de CEM sont effectués dans une cage de Faraday. Cette cage est isolée des ondes extérieures et permet de mesurer les perturbations électromagnétiques que peuvent générer ou recevoir les appareils. On peut également procéder à des essais relatifs aux lampes LED.
Parmi les 1.300 laboratoires de Bureau Veritas répartis dans le monde, le laboratoire de la Division « Biens de Consommation », situé à Villeneuve d'Ascq dans le nord de la France, reçoit chaque année environ 7.000 échantillons de jouets et articles textile. Les échantillons sont placés dans le laboratoire et sont testés rigoureusement, selon les exigences des différentes normes et réglementations applicables.

Chaque semaine, recevez notre newsletter

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la newsletter de la Revue du Jouet

Nous vous recommandons

Jouets Sajou ouvre à Mayotte

Jouets Sajou ouvre à Mayotte

Avec l’ouverture de son nouveau magasin dans le département de Mayotte (976), au sein de l’archipel des Comores, l’enseigne pose ainsi un second pied en outre-mer, après son implantation à Saint-Denis de La[…]

28/11/2018 | ActualitéDistribution
Amazon prend pignon sur rue

Amazon prend pignon sur rue

« Nous devons organiser le spectacle dans nos magasins »

« Nous devons organiser le spectacle dans nos magasins »

Sous le sapin, quels jouets ?

Sous le sapin, quels jouets ?

Plus d'articles