Nous suivre La Revue du Jouet

Les dés sont lancés

Bruno Bokanowski

Sujets relatifs :

, ,

Soyez le premier à réagir

Soyez le premier à réagir

Les dés sont lancés

Les 53 magasins visés par l’annonce des fermetures prise dans le cadre de la procédure de redressement judiciaire du groupe Ludendo totalisent, selon nos calculs, 61.371 m2 de surface de vente et concernent 376 salariés.

Dans le même temps, Jean-Michel Grunberg, président-directeur général de Ludendo, a annoncé chez notre confrère LSA le dépôt d’un plan de continuation recentré sur l’enseigne La Grande Récré et sur le marché français, qualifié de « réaliste et autofinancé », autour des 104 magasins intégrés les plus performants du réseau auxquels s’ajoutent les 88 points de vente franchisés. Cette restructuration, qui touche autant les magasins que les équipes du siège, devrait permettre à l’enseigne de retrouver mécaniquement sa rentabilité ; sachant que les mesures déjà engagées depuis 2017 ont permis de dégager 10 M€ d’économie sur les frais de structure du groupe. De quoi retrouver la confiance des fournisseurs ? Selon Jean-Michel Grunberg, la moitié de la dette fournisseur serait épurée sur 2018, le reste étant étalé sur neuf ans... De plus, le groupe a engagé une réflexion sur un nouveau concept de magasin plus « aéré », avec une offre davantage mise en valeur et mieux positionnée en prix disposant d’un relais digital pour compléter l’offre.

 

La Fnac entre en jeu

 

Parallèlement, les offres de reprise continuent à être examinées par le Tribunal de commerce de Paris dont le verdict est attendu dans la deuxième quinzaine de juillet, dont celle du groupe Fnac-Darty qui serait à ce jour la mieux-disante en termes de reprises de magasins et de salariés. Le groupe, qui intervient aujourd’hui sur les segments de la culture-loisirs et de l’électroménager, est notamment l’un des leaders français du commerce omnicanal avec 17 % de ses ventes générées sur la toile. Avec cette acquisition, il accélèrerait ainsi sa diversification sur le créneau des jeux et jouets où il disposait, à fin 2017, d’une part de marché de 1,7 %, en hausse de 19 % par rapport à 2016 ; via un réseau bien réparti sur l’ensemble du territoire, avec des magasins à taille humaine et une forte notoriété auprès des familles.

Chaque mois, recevez la newsletter

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la newsletter de la Revue du Jouet

Nous vous recommandons

Juratoys : le fonds et la forme

Juratoys : le fonds et la forme

Le groupe basé à Orgelet dans le Jura annonce un changement d’actionnaire majoritaire avec l’entrée du fonds d’investissement européen Argos Wityu(*) à son capital. Objectif :[…]

25/07/2018 | ActualitéJuratoys
Toys « R » Us perd la dette

Toys « R » Us perd la dette

L’énergie durable

L’énergie durable

La Coupe du monde atteint son but

La Coupe du monde atteint son but

Plus d'articles
Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookiesOKEn savoir plusX