Nous suivre La Revue du Jouet

Le Tamagotchi ressort de l’œuf

Bruno Bokanowski

Sujets relatifs :

,
Le Tamagotchi ressort de l’œuf

2014 est décidément l'année des grands retours : après le Subbutéo, l'Arche de Noé, l'ours Grumly, le robot Emiglio et le jeu Simon, pour ne citer que les principaux, c'est au tour du Tamagotchi Friends de s'inscrire dans la tendance vintage revisitée. Plus moderne, et plus « girly », il s'adresse essentiellement à une cible de petites filles entre 6 et 12 ans pour leur permettre de renforcer les liens avec leurs copines grâce à de nouvelles fonctions. Plus gros que son prédécesseur et disposant d'un nouveau design, ce « petit œuf mignon » en conserve les principales caractéristiques : dès que l'œuf éclot, il faut prendre soin de lui pour le faire évoluer, le nourrir quand il a faim, le soigner quand il est malade, jouer avec lui, le promener… Et surtout lui faire rencontrer d'autres copains Tamagotchi pour enregistrer le maximum d'amis possible grâce à la nouvelle fonction « Bump ». « Bumper », c'est entrechoquer deux tamagotchis dos à dos pour les connecter l'un à l'autre. Cela permet de rendre visite à un autre Tamagotchi, de s'échanger des cadeaux ou d'envoyer des messages de vingt caractères maximum. Plus on utilise la fonction « Bump », plus on augmente son « BFF Meter » (Ndlr : Best Friend Forever, ou niveau d'amitié) ; plus on joue, plus on gagne de points Gotchi, sachant que chaque point est nécessaire pour acheter des collations, des repas ou des bijoux au magasin, avant de les échanger avec ses amis. Disponible depuis le 1er janvier dernier au prix tarif HT de 18,33 €, l'assortiment se compose de six modèles matérialisés par des personnages aux fortes personnalités, et d'autant de designs : léopard, dalmatien, rose, violet, rouge ou bleu flashy. Mais Tamagotchi Friends ne s'arrête pas au simple produit puisqu'un univers complet apparaît au travers d'un site Internet dédié où il sera possible de jouer à des mini-jeux et, tel un maire, de s'occuper de sa propre ville Tamagotchi. En outre, pour la première fois, les petites filles pourront même découvrir une série animée sous forme de webisodes ; sans oublier la création d'une chanson fédératrice interprétée par Lorie qui apprendra aux petites filles les pas de la « TamaDance » pour les préparer à un grand jeu-concours qui aura lieu au mois de mars. Petit rappel du phénomène : lors de son lancement, le Tamagotchi s'était vendu à un million d'unités en France en 1997 et 1998, et à 40 millions dans le monde. Pour son premier retour, entre 2004 et 2008, les ventes avaient atteint les 2,4 millions de pièces en France, et plus de 80 millions dans le monde.

Chaque semaine, recevez notre newsletter

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la newsletter de la Revue du Jouet

Nous vous recommandons

En attendant les cloches…

En attendant les cloches…

Le marché des jeux et jouets a été fortement perturbé du fait du décalage calendaire des fêtes de Pâques, situées fin avril cette année vs début avril en 2018. De ce fait, le[…]

13/05/2019 | MarchéActualité
Toys « R » Us et Picwic : c’est oui !

Toys « R » Us et Picwic : c’est oui !

Baromètre exclusif : les investissements publicitaires du marché des jeux et jouets

Baromètre exclusif : les investissements publicitaires du marché des jeux et jouets

La petite enseigne qui monte…

La petite enseigne qui monte…

Plus d'articles