Nous suivre La Revue du Jouet

Le jeu plébiscité par 95 % des parents durant la crise sanitaire

Bruno Bokanowski

Sujets relatifs :

, ,
Le jeu plébiscité par 95 % des parents durant la crise sanitaire

Selon une étude menée par l’Institut Quantitude en mai 2021, la quasi-totalité des parents valident le fait que jouer leur a permis de garder le moral en famille au cours de cette période de pandémie.

 

Un enfant âgé de 4 ans en 2021 aura passé un quart de sa vie sous une forme de mesures d’enfermement ! Partant de ce constat, il a paru opportun à la FJP de faire un point complet sur l’impact du rôle du jeu et du jouet pendant l’année écoulée en France, publié dans « Le Livre Blanc 2021 du jeu indispensable », avec le soutien de la FCJPE et de l’ACFJF.

Cette publication reprend les enseignements de l’ensemble des disciplines autour de la santé, du bien-être, de l’éducation et du développement de l’enfant, et synthétise les nouvelles études menées pendant la crise autour de trois axes :

  • Pourquoi les jeux et jouets ont occupé une place importante dans 94 % des foyers ?
  • En quoi le jeu est d’autant plus une nécessité  pour l’enfant en temps de crise.
  • Comment les jouets ont servi à améliorer l’expérience de jeu et la place que doit prendre le temps de jeu dans le quotidien des enfants.

 

Une activité plus qu’essentielle

 

Avec un indice de confinement(1) de 33, les enfants français ont été parmi les plus touchés par les mesures de confinement dans le monde (14 pour l’Allemagne et 20 pour le Royaume-Uni). Les effets délétères directs de ces mesures de confinement sur les enfants ont été listés par le ministère des Solidarités et de la Santé dans un rapport d’avril 2021, et synthétisé dans le Livre blanc. Or, par les fonctions qu’il revêt, le jeu amortit les effets de la crise : il favorise l’acquisition de connaissances, donne du sens au monde qui entoure les enfants et permet aux enfants de rester physiquement actifs. L’étude réalisée sur l’apport des espaces ludiques en milieu scolaire dans la réinsertion des élèves au retour de confinement(2) met en évidence que les enfants retrouvent leurs repères par le jeu en milieu scolaire dès trois semaines après la reprise.

De plus, 95 % des parents ont validé l’importance des jeux et jouets dans le bien-être quotidien des enfants, selon l’étude ad-hoc réalisée par l’institut Quantitude en mai dernier. Le Livre blanc s’est attaché à lister l’infinité de types de jeu qui s’offrent à l’enfant à chacun de ses stades de développement au travers de trois grandes catégories : les jouets symboliques, les jouets d’univers et les jeux à règles. Et pour tirer le meilleur parti du jeu, il est essentiel que les enfants aient un régime de jeu équilibré dont le Livre blanc présente la pyramide des différents types et leurs avantages. Car plus les enfants s’adonnent à ces différents types de jeu et plus y consacrent de temps, plus les avantages qu’ils en retirent augmentent.

 

La clé du bonheur

 

86 % des familles françaises qui jouent plus de 5 heures par semaine ensemble se déclarent heureuses, contre 73 % pour celles qui jouent moins de 5 heures(3). De plus, 93 % des enfants disent que jouer les rend plus heureux, 92 % déclarent vouloir plus de jeu dans leur vie, alors qu’ils y consacrent en moyenne 1h24 par jour. Le jeu est ainsi l’activité n° 1 à laquelle les enfants s’adonnent après celles qui répondent aux besoins primaires (dormir, boire, manger et aller à l’école), devant toutes les autres activités de loisir. C’est le principal enseignement à tirer de l’impact des restrictions sur les enfants et leur accès au jeu, alors que la pandémie reste présente. Cette période a ainsi confirmé l’importance du jeu dans la vie des enfants et le caractère indispensable des jouets dont l’accès doit être préservé, surtout en temps de crise.

Nomination

Christophe Drevet prendra ses fonctions de directeur général de la FJP à compter du 16 août prochain. Diplômé d’un master en marketing à Sciences Po Paris, il a réalisé l’ensemble de son parcours dans l’univers de la jeunesse, jouet principalement, mais aussi jeu et film d’animation, chez Bandai Namco (1997-2013), AB productions (1992-1996) et Studio 100 (2014-2017). De par ses fonctions, Christophe Drevet a aussi siégé en tant qu’administrateur au Comité directeur de la FJP.

 

Chaque semaine, recevez notre newsletter

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la newsletter de la Revue du Jouet

Nous vous recommandons

Une construction d’avenir

Une construction d’avenir

Le groupe LEGO augmente ses investissements stratégiques tout en affichant de belles performances au premier semestre 2021 où les ventes aux consommateurs, les recettes et le bénéfice[…]

26/10/2021 | IndustrieLego
La filière se met à la page

La filière se met à la page

Culture kids

Culture kids

Les investissements publicitaires du marché des jeux et jouets (Août 2021)

Les investissements publicitaires du marché des jeux et jouets (Août 2021)

Plus d'articles