Nous suivre La Revue du Jouet

La loi des genres

Bruno Bokanowski

Sujets relatifs :

, ,
Soyez le premier à réagir

Soyez le premier à réagir

La loi des genres

Mattel a lancé au niveau mondial une gamme de poupées mannequins sans distinction de genres, invitant ainsi les enfants à jouer librement en créant eux-mêmes le personnage de leur choix.

 

Baptisée « Creative World », cette gamme aussi inédite qu’originale de poupées personnalisables propose des combinaisons infinies en un seul kit. Outre la poupée de base présentée en configuration « neutre », ce dernier comprend de nombreux accessoires, plutôt masculins et plutôt féminins, ainsi que deux coupes de cheveux possibles, permettant de réaliser plus de 100 looks différents pour une même poupée. Une expérience de jeu unique que l’entreprise américaine, sensible aux tendances sociétales actuelles, a conçu et développé avec une équipe composée d’experts, de parents et d’enfants. La gamme se compose de six kits de poupées différentes et disponibles dans une variété de couleurs de peau.

Objectif : laisser aux enfants la possibilité de créer en toute liberté des personnages qui leur ressemblent, à l’heure où – selon un sondage sur la marque Barbie réalisé par l’institut Opinion Way – 63 % des filles de 7 à 10 ans ont le sentiment que les métiers obéissent à la loi des genres, et qu’un tiers des enfants interrogés estime qu’il est plus facile pour les garçons de faire le métier de leur choix.

 

Chaque semaine, recevez notre newsletter

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la newsletter de la Revue du Jouet

Nous vous recommandons

Juratoys voit plus grand !

Juratoys voit plus grand !

Le groupe Juratoys, soutenu par le fonds d’investissement Argos Wityu, a acquis la société belge Lilliputiens, spécialisée dans les jeux d’éveil et les jouets d’activités[…]

20/10/2020 | ActualitéJuratoys
Fnac Kids sort de ses murs

Fnac Kids sort de ses murs

A quoi pourrait ressembler Noël 2020 ?

Agenda

A quoi pourrait ressembler Noël 2020 ?

Franck Gommenne tire sa révérence

Franck Gommenne tire sa révérence

Plus d'articles