Nous suivre La Revue du Jouet

La « French Touch » du Père Noël

Bruno Bokanowski

Sujets relatifs :

, ,
La « French Touch » du Père Noël

L’association des Créateurs-fabricants de jouets français (ACFJF) est une association à but non-lucratif créée en octobre 2014, qui regroupe 32 marques adhérentes. Objectif : fédérer leur industrie, mieux communiquer sur leurs métiers et valoriser le savoir-faire à la française.
« Au-delà des apports de la Fédération des industries Jouet-Puériculture (FJP) en matière de communication, de conventions collectives et d'information sur les normes, nous avions besoin d'une structure complémentaire pour nous permettre d'aborder les problématiques propres aux fabricants français, explique Serge Jacquemier, président de l'ACFJP. Ce sont des sujets qui concernent nos usines, les processus de production, l'outillage, la création ou encore le coût des matières auxquels ne sont pas confrontées les directions des entreprises dont le siège, la conception et le développement des produits, ainsi que les unités de production sont situés hors du territoire français. L'exportation est également un domaine hautement stratégique pour nos entreprises qui ne peuvent se contenter du marché français pour survivre. C'est la raison pour laquelle nous avons mis en place un forum pour tous les producteurs qui ont besoin d'échanger sur leurs problématiques en parlant le même langage. »
Résultat, une première opération de valorisation du jouet français, en partenariat avec certaines enseignes spécialisées, a été organisée il y a deux ans, d'où découla tout naturellement la création de l'association dont les missions sont les suivantes :
- Soutenir le marché du jouet français et toute la chaîne de valeurs vertueuses.
- Accompagner les marques à forte valeur ajoutée sur le territoire français, tant sur le plan économique qu'industriel.
- Être source d'emploi aujourd'hui, mais encore plus demain.
- Pallier à un contexte international ayant pour conséquences des problématiques de coûts de transport et d'approvisionnement en matières premières ; et faire face à une situation financière délicate entraînant la volonté de mutualiser les actions.
- Réaliser des campagnes de communication, promotion et développement.


Sensibiliser dès le démarrage de la saison…




« A partir de là, beaucoup de nos confrères ont directement pris contact avec nous pour nous rejoindre, poursuit Serge Jacquemier. On s'est alors aperçu qu'il y avait des fabricants, mais aussi des entreprises qui créaient en France sans forcément y produire. Nous avons donc, par souci de transparence vis-à-vis des média avec lesquels nous souhaitons éviter toute ambiguïté, mis en place deux collèges distincts : l'un pour les fabricants, l'autre pour les créateurs. » D'autres opérations promotionnelles ont alors vu le jour, principalement la dernière en date qui s'est déroulée en fin d'année 2015, dotée d'un message fort : « Cette année, le Père Noël a décidé de produire en France ». Une première campagne d'envergure dont le retentissement médiatique a dépassé toutes les espérances de l'association. « Cette action ayant aussi été très bien relayée au sein des magasins spécialisés via, notamment, de l'affichage et des jeux-concours, nous avons décidé de la reconduire cette année en collaboration avec nos partenaires distributeurs avec lesquels nous avons entamé nos réflexions très en amont, précise Serge Jacquemier. D'autant que les enseignes spécialisées partagent les mêmes problématiques que nous puisqu'elles aussi doivent vivre du jouet toute l'année. Nos intérêts sont donc communs. »
Cette nouvelle opération événementielle de grande envergure bénéficiera de l'expérience passée pour optimiser sa préparation et ses outils. Le dispositif prévu pour cette fin d'année sera ainsi communiqué à l'ensemble des magasins au moment de leurs salons d'enseignes (JouéClub, King Jouet, Picwic et La Grande Récré), pour permettre à chacun d'organiser au mieux sa mise en valeur. Une vaste campagne de relations avec les média débutera dès le 22 octobre pour lancer la saison et sensibiliser les consommateurs le plus tôt possible ; relayée dans les points de vente par de l'affichage, des stop-rayons et des jeux-concours (week-ends et jouets à gagner).


L'Association des créateurs-fabricants de jouets français, en bref




@ 32 marques adhérentes représentant un chiffre d'affaires international de plus de 1,2 Mds €.
@ 7 % de part de marché en France.
@ Près de 900 emplois concernés.
@ Le soutien de 1.000 points de vente en fin d'année.
@ Le bureau de l'association : Serge Jacquemier (Vulli), président ; Alain Ingberg, vice-président exécutif ; Véronique Debroise (Sentosphère), vice-présidente ; Christophe Fresnais (Jouécabois), secrétaire ; Catherine Varacca (Jeujura), trésorière.
@ Liste des adhérents et informations sur le site : www.acfjf.fr

Chaque semaine, recevez notre newsletter

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la newsletter de la Revue du Jouet

Nous vous recommandons

En attendant les cloches…

En attendant les cloches…

Le marché des jeux et jouets a été fortement perturbé du fait du décalage calendaire des fêtes de Pâques, situées fin avril cette année vs début avril en 2018. De ce fait, le[…]

13/05/2019 | MarchéActualité
Toys « R » Us et Picwic : c’est oui !

Toys « R » Us et Picwic : c’est oui !

Baromètre exclusif : les investissements publicitaires du marché des jeux et jouets

Baromètre exclusif : les investissements publicitaires du marché des jeux et jouets

La petite enseigne qui monte…

La petite enseigne qui monte…

Plus d'articles