Nous suivre La Revue du Jouet

La cloche va sonner

Bruno Bokanowski

Sujets relatifs :

,

Soyez le premier à réagir

Soyez le premier à réagir

La cloche va sonner

Le baromètre « Approuvé par les Familles » a interrogé les familles sur la rentrée scolaire, étape essentielle de l’année(*). Comment voient-elles la rentrée 2018 ? Quel budget pensent-elles y consacrer ? Quelle sera la place du souhait de l’enfant ?

Pour 40 % des familles, la rentrée scolaire marque le véritable début de l’année ! Une rentrée globalement sereine (pour 60 % des familles), pour des parents débarrassés de la contingence matérielle des courses de rentrée dès le mois de juillet (56 % en 2018 vs 52 % en 2017). Mais une sérénité qui n‘exclut pas une forte attention sur les enjeux de la rentrée pour les enfants :

1. La réussite scolaire (42 %)

2. L’intégration sociale de l’enfant (28 %)

3. La qualité de la relation de l’enfant (21 %)

4. Le risque de harcèlement par les camarades (9 %)

 

Les GSA, leader des achats de rentrée…

 

Un budget quasiment stable à 492 €/enfant en 2018 vs 480 €/enfant en 2017. Pourtant, 79 % des parents estiment que la rentrée est de plus en plus chère. En particulier pour les cartables (64 %),  les fournitures (64 %) et les équipements pour les activités (49 %). À noter : L’entrée en 6e marque une augmentation substantielle du budget fournitures scolaires, d’environ 110 €/enfant. Côté achats, 80 % des parents achètent les fournitures scolaires et la trousse en grande surface, et 57 % le cartable. En revanche, les magasins spécialisés restent favoris pour les tenues de rentrée (60 %), les équipements pour les activités (67 %) et les équipements sportifs (76 %).

Une occasion de consommation parents + enfants

 

Si la qualité demeure le critère n°1 d’achat pour les parents, l’avis de l’enfant est particulièrement pris en compte, en particulier pour les achats « sociaux » : la trousse, les équipements pour les activités, les tenues de rentrée et les équipements sportifs. Quant au téléphone portable, dont le ministre de l’Education nationale a annoncé l’interdiction en primaire et au collège, 51% des parents estiment qu’il y a une classe à partir de laquelle le mobile est indispensable, et que cette classe est principalement la 6e pour 77 % d’entre eux.

(*) Etude réalisée du 3 au 7 mai 2018 auprès de 573 parents d’enfants de 3 à14 ans

Chaque semaine, recevez notre newsletter

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la newsletter de la Revue du Jouet

Nous vous recommandons

Jouets Sajou ouvre à Mayotte

Jouets Sajou ouvre à Mayotte

Avec l’ouverture de son nouveau magasin dans le département de Mayotte (976), au sein de l’archipel des Comores, l’enseigne pose ainsi un second pied en outre-mer, après son implantation à Saint-Denis de La[…]

28/11/2018 | ActualitéDistribution
Amazon prend pignon sur rue

Amazon prend pignon sur rue

« Nous devons organiser le spectacle dans nos magasins »

« Nous devons organiser le spectacle dans nos magasins »

Sous le sapin, quels jouets ?

Sous le sapin, quels jouets ?

Plus d'articles