Nous suivre La Revue du Jouet

King Jouet prend Maxi Toys Suisse à son compte

Bruno Bokanowski

Sujets relatifs :

, ,
King Jouet prend Maxi Toys Suisse à son compte

Comme suite à l’acquisition de l’enseigne Maxi Toys en août dernier, les six magasins suisses de l’enseigne belge passeront sous pavillon King Jouet d’ici au début du mois de mai prochain.

 

La reprise des deux-tiers des actifs français et belge de Maxi Toys par le groupe King Jouet a l’été 2020 incluait la reprise de 95 magasins en France (sur 129) et de 22 en Belgique, et a permis de sauver plus de 800 emplois tout en assurant la continuation de l’activité de la centrale belge et de son entrepôt. L’enseigne Maxi Toys a également été conservée au vu de sa complémentarité avec King Jouet, ainsi que son équipe de direction pour miser sur un développement des synergies et un partage d’expériences entre les deux spécialistes des jeux et jouets.

Pari gagné puisque les premiers mois de collaboration entre les deux enseignes ont été fructueux, Maxi Toys affichant, de septembre à décembre dernier, des niveaux de performances conformes aux objectifs fixés par ses nouveaux propriétaires, et le Groupe King Jouet clôturant l’année sur une progression de 8 % de son chiffre d’affaires et un gain de 0,2 point de part de marché en France.

Le 24 février dernier, c’était au tour des six magasins(*) de Suisse Romande de Maxi Toys d’être repris par la filiale suisse du Groupe King Jouet, l’enseigne voironnaise y exploitant elle-même neuf points de vente sous la direction de Pierre Chalmandrier. Toutefois – contrairement à l’approche privilégiée en France et en Belgique –, compte tenu de la taille réduite des deux réseaux helvétiques, et après une période de travaux et d’adaptation de leurs outils opérationnels qui débutera sur ce mois de mars, les magasins suisses de Maxi Toys passeront sous enseigne King Jouet. Les 33 salariés helvètes de Maxi Toys intègrent ainsi le groupe King Jouet qui, cette opération achevée, comptera quinze magasins de l’autre côté du lac Léman pour une part de marché de 9 %. Cette opération va conforter la stratégie d’implantation du groupe en Suisse et permettre d’y accélérer son développement. Les deux enseignes continueront en revanche de coexister en France et en Belgique où cela fait sens puisque leurs offres produits, leurs positionnements et la typologie de leurs clients sont différentes.

(*) Les magasins suisses de Maxi Toys sont situés à Bulle, Delemont, Etoy, Genève, Uvrier et Villeneuve. Ils rejoignent le réseau King Jouet déjà implanté à Aigle, Bienne, Carouge, Conthey, Ecublens, Fribourg, La Praille, Lausanne Bessieres et Meyrin.

 

Chaque semaine, recevez notre newsletter

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la newsletter de la Revue du Jouet

Nous vous recommandons

La filière se met à la page

La filière se met à la page

Top départ pour la saison de Noël ! Les catalogues de fin d’année ont commencé à garnir les boîtes aux lettres pour inciter les consommateurs à se rendre le plus tôt possible en[…]

19/10/2021 | Distribution
Les investissements publicitaires du marché des jeux et jouets (Août 2021)

Les investissements publicitaires du marché des jeux et jouets (Août 2021)

Servi sur un plateau !

Servi sur un plateau !

Culture kids

Culture kids

Plus d'articles