Nous suivre La Revue du Jouet

Des espoirs à confirmer

Bruno Bokanowski
Des espoirs à confirmer

Selon les données du Panel NPD EPoS, la part des produits sous licence à fin août 2013 est en recul de 6 % en valeur dans un marché total des jeux et jouets en légère hausse de 2 %. Le poids de la licence sur le marché du jouet s'établit à 23 % sur la période janvier-août 2013, contre 25 % à période comparable en 2012. Le phénomène de recul est identique pour la licence si l'on compare l'année 2012 (23 %) avec l'année 2011 (25 %), ce qui représente une baisse sensible de 9 %. Rappelons, toutefois, que ces chiffres succèdent à ceux enregistrés en 2010 où les licences pesaient… 22 % ! Le marché se retrouve donc dans une situation où, après une forte progression en 2011 (+ 22 % vs 2010) due à la dynamique de propriétés aussi fortes que Beyblade, Cars et autre Hello Kitty (licences n° 1, n° 2 et n° 3 en 2011), le poids de la licence ne fait que revenir progressivement à son niveau historique de 22 %.

Chaque semaine, recevez notre newsletter

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la newsletter de la Revue du Jouet

Nous vous recommandons

Retour des beaux jours ?

Retour des beaux jours ?

Bousculés par le premier confinement, les jeux et jouets de plein air ont clôturé 2020 sur un chiffre d’affaires de 320 M€, en recul de 3 % par rapport à 2019. Si, depuis juillet dernier, la catégorie[…]

13/04/2021 | Actualitéplein air
Les joueurs passent en caisse

Les joueurs passent en caisse

Pas de vacances à Nuremberg !

Pas de vacances à Nuremberg !

Tous les voyants sont au vert !

Tous les voyants sont au vert !

Plus d'articles