Nous suivre La Revue du Jouet

Des espoirs à confirmer

Bruno Bokanowski
Des espoirs à confirmer

Selon les données du Panel NPD EPoS, la part des produits sous licence à fin août 2013 est en recul de 6 % en valeur dans un marché total des jeux et jouets en légère hausse de 2 %. Le poids de la licence sur le marché du jouet s'établit à 23 % sur la période janvier-août 2013, contre 25 % à période comparable en 2012. Le phénomène de recul est identique pour la licence si l'on compare l'année 2012 (23 %) avec l'année 2011 (25 %), ce qui représente une baisse sensible de 9 %. Rappelons, toutefois, que ces chiffres succèdent à ceux enregistrés en 2010 où les licences pesaient… 22 % ! Le marché se retrouve donc dans une situation où, après une forte progression en 2011 (+ 22 % vs 2010) due à la dynamique de propriétés aussi fortes que Beyblade, Cars et autre Hello Kitty (licences n° 1, n° 2 et n° 3 en 2011), le poids de la licence ne fait que revenir progressivement à son niveau historique de 22 %.

Chaque semaine, recevez notre newsletter

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la newsletter de la Revue du Jouet

Nous vous recommandons

Les Grands Prix du Jouet 2022

Les Grands Prix du Jouet 2022

126 jeux et jouets sur la ligne de départ, 23 trophées à l’arrivée, dont un Prix spécial du Jury et un Jouet de l’année 2022. Le palmarès de cette 39e édition des Grands Prix du[…]

Le « boss » du commerce

Le « boss » du commerce

La seconde vie des jouets

La seconde vie des jouets

King Jouet saisit l’occase

King Jouet saisit l’occase

Plus d'articles