Nous suivre La Revue du Jouet

Coup de froid sur la saison

Bruno Bokanowski

Sujets relatifs :

,
Soyez le premier à réagir

Soyez le premier à réagir

Coup de froid sur la saison

Le marché a enregistré, au mois de décembre, une tendance à la baisse de 4 % en valeur, impacté par un recul des volumes (- 4 %) et par les conséquences des mouvements sociaux : seule la semaine 52 (qui inclut le lundi 24 décembre) s’est affichée à la hausse (+ 16 %), ce qui n’a pas suffi à compenser les pertes des trois semaines précédentes. Résultat, la saison 2018 a été la plus faible de ces dernières années avec un recul de 7 % en valeur, pour un cumul annuel à - 5 %. En décembre, seules deux supercatégories ont tiré leur épingle du jeu : la poupée (+ 8 %) et les jeux et puzzles (+ 1 %).

Les super catégories en valeur :

Décembre 2018

Total marché (en valeur)

 

 
Décembre 2017 (€)
Décembre 2018 (€)
Evolution (%)
Delta (€)
Total supercatégories
871 986 724 €
840 163 567 €  
- 3,6 %
- 31 823 157 €  
Figurines d’action et accessoires, jouets de rôle
37 180 482 €  
36 476 814 €  
- 1,9 %
- 703 668 €  
 Activités artistiques
71 959 578 €  
67 392 368 €  
- 6,3 %
- 4 567 211 €  
Jeux de construction
97 041 024 €  
94 261 178 €  
- 2,9 %
- 2 779 846 €  
Poupées
101 756 035 €  
109 563 794 €  
+ 7,7 %
+ 7 807 760 €  
Premier âge et préscolaire
216 891 291 €  
203 078 046 €  
- 6,4 %
- 13 813 245 €  
Jeux et puzzles
138 782 874 €  
140 503 864 €  
+ 1,2 %
+ 1 720 990 €  
Electronique junior
31 395 431 €  
28 089 477 €  
- 10,5 %
- 3 305 954 €  
Plein air et jouets sportifs
51 564 469 €  
45 551 072 €  
- 11,7 %
- 6 013 397 €  
Peluches  
29 039 274 €  
26 932 462 €  
- 7,3 %
- 2 106 813 €  
Véhicules
63 546 266 €  
56 808 897 €  
- 10,6 %
- 6 737 369 €  
Autres jouets
32 829 999 €  
31 505 596 €  
- 4,0 %
- 1 324 403 €  

Les données proviennent du panel NPD Electronic Point of Sales qui inclut les sorties à la caisse des distributeurs suivants en France métropolitaine (couverture estimée à 75 % : 2.197 points de vente) :

Alimentaire : Auchan, Carrefour, Cora, Leclerc (hyper et supers) et Géant.

Spécialistes : King Jouet, La Grande Récré, Maxitoys, Picwic, Toys « R » Us et Jouet E.Leclerc.

Autres : Cdiscount, Monoprix, Oxybul, Eveil&jeux.com, Fnac, Fnac.com, Auchan.fr, Pixmania.fr, Picwic.fr, Amazon, King Jouet Internet, Leclerc Drive, Leclerc Internet et Toysrus.com.

 

Les super catégories en valeur :

Cumul janvier à décembre 2018             

Total marché (en valeur)

 
Cumul 2017 (€)
Cumul 2018 (€)
Evolution (%)
Delta (€)
Total supercatégories
2 650 478 771 €  
2 515 824 405 €  
- 5,1 %
- 134 654 365 €  
Figurines d’action et accessoires, jouets de rôle
116 380 682 €  
123 090 953 €  
+ 5,8 %
+ 6 710 271 €  
Activités artistiques
201 330 963 €  
187 906 348 €  
- 6,7 %
- 13 424 615 €  
Jeux de construction
296 507 603 €  
280 451 785 €  
- 5,4 %
- 16 055 818 €  
Poupées
282 950 975 €  
299 499 503 €  
+ 5,8 %
+ 16 548 528 €  
Premier âge et préscolaire
635 570 047 €  
589 982 719 €  
- 7,2 %
- 45 587 328 €  
Jeux et puzzles
376 997 993 €  
369 667 388 €  
- 1,9 %
- 7 330 606 €  
Electronique junior
67 646 841 €  
60 807 264 €  
- 10,1 %
- 6 839 577 €  
Plein air et jouets sportifs
282 256 873 €  
248 360 825 €  
- 12,0 %
- 33 896 047 €  
Peluches  
93 979 759 €  
82 282 091 €  
- 12,4 %
- 11 697 668 €  
Véhicules
173 438 766 €  
154 562 479 €  
- 10,9 %
- 18 876 287 €  
Autres jouets
123 418 269 €  
119 213 052 €  
- 3,4 %
- 4 205 218 €  

Les données proviennent du panel NPD Electronic Point of Sales qui inclut les sorties à la caisse des distributeurs suivants en France métropolitaine (couverture estimée à 75 % : 2.197 points de vente) :

Alimentaire : Auchan, Carrefour, Cora, Leclerc (hyper et supers) et Géant.

Spécialistes : King Jouet, La Grande Récré, Maxitoys, Picwic, Toys « R » Us et Jouet E.Leclerc.

Autres : Cdiscount, Monoprix, Oxybul, Eveil&jeux.com, Fnac, Fnac.com, Auchan.fr, Pixmania.fr, Picwic.fr, Amazon, King Jouet Internet, Leclerc Drive, Leclerc Internet et Toysrus.com.

 

Premier âge : - 6 %, soit - 13,8 M€ 

Le nourrisson (- 8 %) et le préscolaire (- 6 %) ont décru en décembre, notamment l’offre électronique (- 11 %) et les figurines pour tout-petits (- 11 %), avec une tendance identique pour l’offre nourrisson. Les figurines (- 5 %) et les véhicules préscolaires (- 13 %) ont comptabilisé les ¾ de la baisse mensuelle du segment. Sur l’ensemble de la saison, l’offre a été en recul de 11 % en valeur (vs + 2 % l’an dernier).

Jeux et puzzles : + 1 %, soit + 1,7 M€

La supercatégorie a bien résisté par rapport au total marché avec un retour à une légère hausse du segment, et notamment des jeux (+ 2 %) via les jeux de famille d’action (+ 22 %), les jeux de famille de stratégie (+ 23 %) et les jeux de casse-tête (+ 34 %). En revanche, les puzzles sont en recul (- 7 %), en particulier les puzzles 3D (- 16 %) et les puzzles pour enfants (- 6 %). La supercatégorie a enregistré une baisse de 3 % sur la saison (vs – 1 % l’an passé).

Poupées : + 8 %, soit + 7,82 M€

Après des mois de stabilité, la supercatégorie est revenue à la hausse (la plus forte du mois) grâce aux trois segments des poupons (+ 3 %), des mini-poupées (+ 37 %) dont les collectionnables (+ 37 %), et des grandes poupées (+ 17 %) ; alors que les poupées mannequins et les têtes à coiffer ont été en difficulté (- 8 %). Sur la saison 2018, les poupées ont connu une hausse de 5 %, dont le principal levier a été les mini-poupées, grand succès de 2018.

Construction : - 3 %, soit - 2,8 M€

Un mois de décembre en recul sur les deux offres : junior (- 10 %) et 5 ans et + (- 2 %). Le segment a été plus stable sur la saison 2018 : - 2 % vs - 10 % l’an dernier, avec le retour de l’offre de la construction 5 ans et + (- 1 % vs - 9 % l’an passé).

Activités artistiques : - 6 %, soit - 4,6 M€

L’ensemble de l’offre s’est affiché en baisse, dont les jeux de pâtes/sable à modeler (- 16 %) qui comptabilisent plus de la moitié de la baisse mensuelle, les kits d’activités artistiques (- 2 %) et les dessins mécaniques (- 3 %). La supercatégorie a terminé la saison 2018 à - 9 % (vs - 6 % un an plus tôt), les pâtes/sables à modeler et les kits d’activités représentant plus des ¾ de la baisse.

Véhicules : - 11 %, soit - 6,7 M€

Les véhicules à énergie (- 14 %) et sans énergie (- 6 %) ont souffert en décembre, notamment les RC (- 14 %) et les mini-véhicules (- 18 %). Sur la saison, les véhicules ont reculé (- 13 %  vs - 1 % l’an dernier).

Plein air : - 12 %, soit - 6 M€

Avec le même niveau de perte que le mois précédent, le plein air est resté impacté par la baisse des jouets de sport (- 17 %), dont les skates/hoverboards (- 37 %) montés très hauts la saison précédente, alors que seuls les porteurs ont résisté (+ 4 %). A un permanent compliqué a succédé une saison difficile (- 16 %) : derrière les porteurs (- 1 %), tous les segments ont reculé.

Figurines d’action : - 2 %, soit - 0,7 M€

Les figurines d’action ont bien tiré leur épingle du jeu grâce à la croissance des figurines d’action collectionnables (+ 69 %) et des toupies (+ 10 %) qui équilibrent la baisse des figurines d’action classique/accessoires/jeux de rôle (- 21 %). Même constat en saison : - 6 %.

Autres jouets : - 4 %, soit - 1,3 M€

Les jeux scientifiques (- 9 % sur décembre et en saison) ont impacté le mois de décembre et les résultats de la saison (- 7 %), alors que les mini-figurines ont résisté (+ 9 %).

Electronique junior : - 11 %, soit - 3,3 M€

Tous les segments ont reculé hormis l’électronique junior/tablette avancé (+ 11 %).

Peluches : - 7 %, soit - 2,1 M€

Seules les peluches traditionnelles ont résisté en décembre (+ 2 %). Sur la saison, les peluches traditionnelles comme les peluches à fonctions ont été en difficulté (- 16 %).

 

Chaque semaine, recevez notre newsletter

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la newsletter de la Revue du Jouet

Nous vous recommandons

Green Swan débloque la situation de Maxi Toys

Green Swan débloque la situation de Maxi Toys

& Green Swan acquiert l’ensemble des activités, points de vente et activités logistiques de Maxi Toys dans le but de pérenniser la croissance de l’entreprise et de favoriser le développement et[…]

15/02/2019 | ActualitéDistribution
Le choix, sans l’embarras

Le choix, sans l’embarras

Les Français et l’Anime

Les Français et l’Anime

Profil bas sur la saison

Profil bas sur la saison

Plus d'articles