Nous suivre La Revue du Jouet

46 % : près d’un enfant de 7 à 10 ans sur deux a déjà réalisé un achat en ligne(*).

Bruno Bokanowski

Sujets relatifs :

, ,
46 % : près d’un enfant de 7 à 10 ans sur deux a déjà réalisé un achat en ligne(*).

Même si très peu l’ont fait de manière autonome (un peu moins de 10 %) car, pour l’essentiel, le moyen de paiement reste celui d’un adulte, cette proportion est vouée à croître au sein d’une population d’enfants habitués, dès leur plus jeune âge, à voir leurs parents acheter et revendre en ligne des produits qui leur sont familiers.

 

En effet, si seulement un parent sur cinq (22 %) se revendique être un e-shopper régulier, achetant en ligne de manière hebdomadaire(*), on réalise une partie des achats de jeux et jouets sur Internet dans quatre familles sur cinq avec enfants de moins de 14 ans, mixant pure players et sites d’enseignes de la distribution spécialisée. Si la tendance est stable pour environ la moitié des familles par rapport à l’an dernier concernant les produits en lien direct avec leurs enfants, près de 40 % estiment en faire plus pour ce qui concerne le jouet (**).

En parallèle, la tendance aux achats de jeux et jouets de seconde main se généralise – une pratique chez 80 % des parents qui indiquent en avoir déjà acheté ou revendu d’occasion –, Leboncoin et Vinted étant devenus deux points de passage incontournables pour ce négoce.

Le e-commerce fait ainsi très rapidement partie de l’univers de consommation des enfants, au même titre que les magasins physiques, avec 40 % des 7-10 ans qui considèrent que « faire des achats en ligne, c’est vraiment plus sympa que d’aller en magasins », Amazon et Cdiscount faisant alors figure de premières destinations de shopping.

Quand, naguère, la première étape de l’éducation financière des enfants consistait à « recompter la monnaie à la boulangerie », on peut se demander si, demain, le B.A-BA de l’éducation à la consommation ne sera pas purement et simplement une initiation à la e-consommation… Même si, aujourd’hui, pour plus des deux-tiers des enfants de 7-10 ans, cet apprentissage passe encore par la compréhension de « comment ça fonctionne quand on achète des choses dans un magasin » et par « les choses auxquelles il faut faire attention quand on achète dans un magasin(*) ».

 

Des pièges à éviter

 

Si le principe d'éducation numérique n° 1 reçu par les enfants est celui de la protection de ses informations personnelles, il convient de penser dès à présent à la manière de généraliser cet apprentissage pour éviter les dérives. Car, quand on aborde le sujet des écrans de YouTube et d’Internet avec les parents d’enfants du primaire, ceux-ci n’évoquent que la problématique du temps d’usage, la crainte d’accès à des « contenus inappropriés » et à des « mauvaises rencontres » sur la toile et les réseaux sociaux, l’interrogation sur le pouvoir croissant des influenceurs...

Commandes et processus de règlements en ligne n’apparaissent pas dans la liste des zones de vigilance, alors que spontanément les trois-quarts des enfants de 7-10 ans considèrent le Web-marchand comme « un espace potentiellement semé d'arnaques » !       

Le digital a révolutionné le commerce, mais il a aussi fait émerger toute une série de nouveaux sujets concernant l’éducation des enfants, révélant parfois de fortes inégalités. Et si l’éducation au cybercommerce devenait un enjeu prioritaire à brève échéance, permettant de sensibiliser encore mieux les enfants sur la nature de ce qu’ils peuvent trouver sur le Net et de ce qu’ils peuvent y déposer ? La e-consommation et ses pièges associés, ça s’apprend aussi !

(*) Source étude JuniorCity/In Z.pok : les 7-14 ans et la e-consommation (septembre 2021).

(**) Source Family-Bus pour Junior#Crush : éude barométrique annuelle réalisée par JuniorCity en plusieurs vagues, sur les centres d’intérêt et les habitudes de consommation des enfants de 4-14 ans et de leurs familles. 900 familles représentatives du national, avec enfants de 1 à 14 ans. 

 

Chaque semaine, recevez notre newsletter

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la newsletter de la Revue du Jouet

Nous vous recommandons

Le chèque carburant au pied du sapin ?

Le chèque carburant au pied du sapin ?

La hausse généralisée des prix (énergie et produits alimentaires) va-t-elle impacter les achats de Noël ? Moins de dépenses, moins de cadeaux, consommation anticipée face aux pénuries[…]

16/11/2021 | Etude
En marche Avent !

En marche Avent !

69 %… Regard sur les changements de ligne dans les centres commerciaux

69 %… Regard sur les changements de ligne dans les centres commerciaux

33 médailles et 10 Marseillaise... Regard sur les J.O. de Tokyo

33 médailles et 10 Marseillaise... Regard sur les J.O. de Tokyo

Plus d'articles